Tout ce qu’il faut savoir avant d’investir dans l’immobilier en Espagne

investir en Espagne
investir en Espagne

Pour les investisseurs, le marché immobilier espagnol représente une véritable opportunité. Convaincu par ce point ? Il faudrait quand même que vous preniez connaissance des spécificités avant d’investir dans l’immobilier en Espagne.

En effet, ce ne sont pas les mêmes qu’en France, ne serait-ce que sur les prix du marché que sur l’imposition. Faisons le point sur ce sujet.

Marché immobilier en Espagne : des prix en baisse

La crise économique de 2008 a fortement affecté le marché immobilier espagnol. Il n’a plus redécollé depuis. Aujourd’hui, les prix restent très accessibles aux Français.

On compte entre 2 600 et 3 000 euros le m2. Il y a bien une différence de prix en fonction des régions et des villes, mais dans tous les cas, on peut très bien s’offrir une grande maison avec 3 000 euros le m2. Vous pourrez même vous permettre l’achat d’un bien immobilier dans une zone assez prisée.

Qu’en est-il des frais, des impôts et des charges ?

Vous avez peut-être le budget pour l’achat d’une maison ou d’un appartement en Espagne, mais il ne faut pas voir plus loin.

En effet, vous devez prendre en compte les charges qui accompagnent cet achat. Ils peuvent varier entre 8 et 13 % selon le type et la localisation du bien.

Sachez qu’à Madrid, le transfert de propriété qui est aux comptes de l’acheteur, s’élève à 6% du prix du bien. Ceci monte jusqu’à 11% aux Baléares.

Pour ce qui est de la taxe sur la documentation juridique, vous devez également débourser entre 0,5 et 1,5% du prix du bien. Les frais de notaire, quant à eux, peuvent aller de 300 € à 2 000 € environ pour un bien classique.

Vous allez être obligé d’engager un avocat ou un conseiller spécialisé

Le saviez-vous ? Les notaires français et les notaires espagnols ne travaillent pas de la même manière dans le cadre d’une transaction immobilière, notamment dans la vente d’un bien immobilier.

En France, vous pouvez compter sur le notaire de l’ancien propriétaire pour s’occuper des vérifications administratives et juridiques. En Espagne, ce n’est pas le cas. Ce travail de vérification revient à l’acheteur.

Comme vous n’êtes pas en connaissance du domaine, vous allez être obligé de vous faire accompagner par un avocat ou un conseiller spécialisé.

Le crédit immobilier pour investir en Espagne 

Pour investir en Espagne, vous pouvez avoir un taux de crédit immobilier assez bas auprès d’un établissement bancaire ou d’une institution financière en France.

Cependant, là, si vous présentez à votre banquier que vous allez faire un achat en Espagne, vous allez avoir quelques difficultés. On pourra même refuser votre demande de prêt.

Pour éviter ceci, préférez une banque domiciliée en France qui dispose d’une filiale en Espagne. Cette solution vous simplifiera grandement la transaction. Il est également possible d’envisager une demande de prêt auprès d’une banque en Espagne.

Le lieu où investir et le type de bien à choisir

Vous pouvez investir dans l’immobilier en Espagne, notamment dans l’une des deux plus grandes villes espagnoles, dont Madrid, la capitale et Barcelone. Accueillant chaque année de nombreux touristes, elles sont très modernes et cosmopolites.

Si vous avez un projet d’investissement locatif, ce sont les deux villes à considérer principalement. Vous pourrez également vous tourner vers la Costa del Sol, les zones de Malaga et de Marbella.

Les biens en location saisonnière dans la région de Valence ainsi que dans la zone frontalière à proximité de Saint-Sébastien sont également très prisés par les vacanciers.

Pour une location classique, il faudrait mieux se focaliser sur les villes comme Cadix, Cordoue ou encore Séville.

Si l’achat de ce bien va être poursuivi par un déménagement en Espagne, il est préférable d’opter pour une maison qu’un appartement.

Une maison gagnera un peu plus de valeur avec le temps et vous pourrez faire une plus-value plus intéressante en cas de revente.

Si vous n’avez pas trouvé de maison qui correspond à vos besoins, vous pourrez quand même vous tourner vers un appartement. Les prix de ce type de bien sont plutôt stables. Vous pourrez par la suite le louer si vous ne l’occupez plus.

Pour un investissement immobilier rentable, n’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui pour discuter de votre projet. Notre équipe de professionnels en conseils fiscaux et juridiques vous accompagnera au mieux dans le processus. Nous offrons nos services en français, en anglais, ainsi qu’en espagnol.